Rate this post

Les escaliers en bois apportent du cachet aux décorations d’intérieur. Cependant, avec le temps, ils peuvent se détériorer et devenir moins esthétiques. La vitrification se révèle être l’une des meilleures solutions pour leur redonner une seconde vie. Découvrez nos conseils pour bien vitrifier votre escalier en bois. Qu’est-ce qui différencie le vernis et le vitrificateur ? Pourquoi vitrifier un escalier en bois ? Décryptage !

Vitrifier un escalier en bois : les avantages

La vitrification est une technique qui permet de protéger et d’embellir vos parquets et autres structures en bois contre l’usure, l’humidité, les chocs… Un vitrificateur se compose principalement de vernis et de durcisseur. Toutefois, il se distingue du vernis par les effets qu’il propose. Contrairement aux vernis classiques, les vitrificateurs vous permettent d’obtenir des finitions encore plus naturelles. Ces produits vous offrent plusieurs possibilités. Entre le vitrificateur mat, le vitrificateur satiné et le vitrificateur brillant, le choix dépendra surtout de vos besoins et du rendu que vous souhaitez obtenir.

Un vitrificateur a l’avantage d’être inodore. Il sèche rapidement et ne nécessite aucune précaution particulière. Résistant aux intempéries et autres agressions extérieures, il peut vous accompagner pendant de nombreuses années sans perdre ses qualités. En respectant chacune des étapes recommandées, vous pourrez appliquer ce produit sur votre escalier sans aucune difficulté.

Les étapes pour vitrifier un escalier en bois

Si votre escalier n’a jamais été vitrifié, une bonne préparation est essentielle. Il vous faudra notamment nettoyer toutes les surfaces à traiter. S’il s’agit d’un bois ciré, l’application d’un décireur sera nécessaire. Pour les bois présentant des taches, l’usage d’un détachant vous sera utile. Une fois le nettoyage effectué, il vous faudra passer au ponçage. Cependant, assurez-vous que le dessous des escaliers soit correctement couvert avec une bâche avant de commencer. Pour poncer toutes les parties étroites comme les rampes et les nez de marche, nous conseillons le papier abrasif 80. Les marches peuvent être poncées à l’aide d’une ponceuse vibrante. Pour les recoins, utilisez une ponceuse d’angle.

Après le ponçage, un coup d’aspirateur est nécessaire. En effet, aucune particule ne devra rester sur votre escalier lorsque vous appliquerez le fondur. Ce produit durcissant rendra votre bois étanche. Vous pouvez l’étaler sur toute la surface à traiter à l’aide d’un pinceau puis le laisser sécher. Avant l’application d’une seconde couche de fondur, égrainez le bois. Cette opération peut être effectuée avec une laine d’acier double zéro.

Une fois que vous aurez fini toutes ces étapes de préparation, choisissez un bon vitrificateur pour escalier et appliquez-le suivant les indications du fabricant. En général, deux couches suffiront à couvrir l’ensemble de votre structure en bois. L’idéal est de fermer toutes les portes et les fenêtres au moment d’appliquer ce produit avec un pinceau afin d’éviter les dépôts de poussière. Une fois la première couche posée, attendez 24 heures avant de poncer délicatement avec du papier de verre grain. Dépoussiérez puis appliquez la deuxième couche en suivant les mêmes conseils.

Au niveau de la quantité, un pot de vitrificateur de 2.5 L suffira à traiter un escalier standard de 13 à 14 marches, y compris les contremarches. Après le traitement, il devrait vous en rester 1/3 de produit que vous pourrez utiliser sur les rampes et le garde-corps.

Escalier en bois déjà vitrifié : comment faire ?

Si votre escalier en bois est vitrifié, voici les étapes à suivre :

  • Poncez toutes les surfaces à traiter avec du papier abrasif à gros grains ;
  • Dépoussiérez puis poncez à nouveau avec du papier abrasif à grains fins ;
  • Appliquez la première couche de vitrificateur à l’aide d’un pinceau ;
  • Laissez sécher pendant 24 heures puis poncez délicatement ;
  • Appliquez la deuxième couche de vitrificateur ;
  • Laissez sécher puis vérifiez si aucune particule n’est restée à la surface du bois ;
  • Nettoyez avec un chiffon doux pour faire briller votre escalier.

Pour que les finitions soient à la hauteur de vos attentes, veillez à choisir un produit de bonne qualité et conçu par une marque renommée.

L’entretien d’un escalier vitrifié

Contrairement aux autres types de protection de bois, le vitrificateur est particulièrement pratique. Son entretien ne demande ni du temps ni de l’énergie. Il vous suffit de le dépoussiérer régulièrement et de le nettoyer à l’aide d’une serpillière humide. Pour conserver les couleurs naturelles de votre escalier en bois, n’hésitez pas à appliquer une fine couche de nettoyant neutre spécial parquet. En plus d’apporter de l’éclat à votre structure, ce produit vous aidera, par la même occasion, à protéger efficacement votre escalier vitrifié contre les agressions (poussière, humidité, passage fréquent, choc, poids…).

Il est déconseillé d’utiliser des produits trop abrasifs pour nettoyer vos escaliers. Ils risquent de les abîmer et de modifier leur aspect. Il convient de procéder à la vitrification environ tous les 10 ans pour conserver le beau design de vos escaliers. Cette tâche peut être réalisée par vos soins. Sinon, vous pouvez aussi solliciter les services d’un professionnel pour être certain que l’opération soit une réussite.