Comment choisir les bonnes bagues de mariages ?

Accueil » Vie pratique
Comment choisir les bonnes bagues de mariages ?
Selon les us et les coutumes, les futurs mariés ne choisissent pas ensemble leurs bagues de mariage. Mais comme c’est une décision d’une grande importance, la plupart des couples préfèrent faire cet achat ensemble. Traditionnellement, l’or jaune et l’or blanc sont souvent choisis par les futurs mariés.
Cependant, l’or rose a fait son apparition sur le devant de la scène et c’est un métal de plus en plus prisé pour une bague de mariage. Lorsque vous faites le choix de votre bague de mariage, autant prendre votre temps afin de choisir le modèle idéal.
Vous devez être détendus, relaxés car le mariage est un événement qui sera marqué à jamais dans votre vie de couple. Concernant la forme de la bague, d’habitude les hommes ne sont pas habitués à porter des bijoux et préfèrent un anneau simple en or blanc, or jaune ou platine.

Tandis que les femmes optent le plus souvent pour un anneau serti d’un ou plusieurs diamants, d’émeraudes ou de saphirs. En conséquence, les pierres précieuses sur cette bague de la femme doivent être assorties avec celles sur sa bague de fiançailles autrement le frottement risque de faire patiner les bijoux.

Donc il est sage et visuel de choisir une alliance du même style que la bague de fiançailles. Il ne faut pas que vous oubliez non plus que les bagues de mariage sertie ou incrustée de pierres demandent un entretien périodique et difficile à rajuster si vous prenez du poids.

Donc avant de faire votre choix, évitez de ne pas faire des erreurs, pour vous rapprocher de la bague parfaite, par exemple ne jamais demander l’avis de votre ami, de vos parents, beaux-parents, évitez d’imiter les bagues des stars, les bagues à la mode... En conclusion, plusieurs couples optent aussi pour graver leurs noms à l’intérieur des bagues.

Les secrets de fabrication d’une bague de mariage

Premièrement, vous allez porter la bague tout au long de votre vie donc autant être bien dedans. Ponce est l’inventeur du jonc parisien, un anneau bombé à l’intérieur qui offre un maximum de confort. Aujourd’hui, ses techniques de gravure des noms permettent des dessins complexes et délicats, ce qui a été impossible auparavant. Du côté métal, le platine résiste pour toute manipulation. La fonte de l’or ou du platine donne naissance à une bague de mariage. Une température de fusion est demandée pour que ce le métal s’échauffe.

Ensuite, l’or est versé dans le moule appelé la lingotière ce qui permet de créer un petit lingot de forme allongé. Enfin, ce lingot sera versé dans de l’eau pour se refroidir. Pour satisfaire l’épaisseur souhaitée des futurs mariés, la pièce en métal sera ensuite placée dans un laminoir afin d’être laminé. Le métal ainsi obtenu est recuit et compressé plusieurs fois.

Arrivé à ce stade, la bague de mariage n’est qu’une simple tige d’or ou de platine qui va être chauffée de nouveau pour être placée autour d’un axe en acier pour former le corps de la bague. Ensuite, l’utilisation du triboulet est de rigueur pour vérifier le diamètre de l’anneau pour qu’il corresponde bien au tour de doigt du client. Enfin, l’alliance est soumise à un laminage pour faire disparaître toutes les rugosités. De ce fait, la bague n’a subi aucune soudure, gage d’un bijou résistant tout au long de votre vie de couple.

Une bague de mariage personnalisée

Quoi de plus beau que de porter en permanence jour et nuit une bague de mariage personnalisée ? Pour concrétiser vos rêves, la surface extérieure de votre bague doit être finement ciselée afin de permettre au bijoutier de former des motifs ou des lignes sur le corps de la bague.

Ensuite, le joaillier passera au polissage pour une bonne finition. Concernant la bague sertie de diamants, d’émeraudes ou de saphir, elle doit être envoyée chez le sertisseur compétent qui à son tour montera un par un toutes les pierres précieuses souhaitées.

Voici les coordonnées du showroom BAUNAT à Amsterdam :

BAUNAT Netherlands
Keizersgracht 75
1015 CE Amsterdam
Pays-Bas
+31 20 737 25 25
Seulement sur rendez-vous.

C’est une étape très complexe qui nécessite un travail de précision exacte. Une des étapes importante pour une bague de mariage personnalisée est la gravure de mots, de dessins, de mini-textes…Cette gravure se fait à l’intérieur, à l’extérieur ou sur le côté de la bague. Traditionnellement, les futurs époux font inscrire la date de mariage, leurs prénoms respectifs.

La technologie laser est la plus appropriée pour faire ce genre de gravure, et ce, pour éviter la cassure ou la détérioration du métal. Une fois la gravure finie, le bijoutier passera au poinçonnement de la bague avec une tête d’aigle pour de l’or de 18 carats ou une tête de chien pour une bague de mariage en platine. Enfin, il ne vous reste plus qu’à vous échanger mutuellement vos bagues de mariage personnalisées lors de la cérémonie de votre mariage.

Ce qu’il faut savoir sur la pureté d’une bague de mariage

Les fabricants de bague de mariage en or blanc sertie de diamants sont toujours passionnés des différentes étapes de fabrication. Ainsi, la fabrication d’une bague en or sertie de diamants débute par l’impression 3D d’un modèle en résine capable de reproduire les moindres détails de la bague demandée.

Ce substitut de platine est recouvert d’une couche de rhodium, un métal qui lui donne sa brillance. Si vous optez l’or blanc pour votre bague de mariage, il faut tout d’abord savoir qu’il est un alliage de métal. Il est plus fragile que l’or jaune et nécessite un entretien régulier pour éviter l’atténuation du rhodiage. Pour assurer une longue vie de votre bijou, il est fortement conseillé de choisir de l’or de 18 carats. Au-delà de 3 grammes, deux poinçons doivent être visibles sur la bague, à savoir la garantie de sa composition et l’identification du professionnel ayant fabriqué le bijou.

Lorsqu’on choisit une bague en or blanc sertie de diamants, quatre critères obligatoires sont à déterminer pour qu’elle soit d’une pureté absolue. Pour ce faire, un certificat authenticité est joint à la bague avec les 4C obligatoires : Cut, Carat, Clarity et Color. La couleur du diamant est exprimée en lettre D à Z par ordre décroissant. Le D est le moins coloré et donc proposé à un prix élevé. Enfin il est soumis à une loupe X10 et si aucun défaut n’est visible alors sa pureté est absolue et sa catégorie est l’IF.

Source :  Gamjotek

Dans la même catégorie