Comment établir son plan de financement à Saint-Gilles ?

Accueil » Entreprises
cdanews (2)

Projetez-vous de monter votre propre entreprise en Belgique ? Sachez que la législation en vigueur dans le pays vous contraint à élaborer d’avance un plan financier ou un plan de financement. Comment le concevoir et que doit-il contenir ? Réponses.

Ce qu’est un plan de financement

Élément indispensable à la création d’entreprises, le plan financier ou plan de financement détaille clairement la faisabilité de votre projet. C’est pourquoi vous devez y intégrer un plan de financement initial et un autre, étendu sur 3 exercices. Il s’agit en fait d’un document qui détaille les besoins en capitaux de votre entreprise, donc les ressources financières y affectées au moment de sa création et durant les 3 années successives d’exercice. Son élaboration en amont sert à équilibrer de manière cohérente ces deux aspects financiers pour que votre entreprise fonctionne correctement et atteigne rapidement ou à temps ses objectifs. Dans ce document, vous les présenterez successivement dans 4 colonnes, après la désignation, l’initiale dans la première colonne et les 3 années consécutives dans 3 autres.

La conception du plan de financement initial

Présenté sous forme de tableau divisé en 2 parties, le plan de financement initial met d’un côté les besoins initiaux à financer pour le démarrage de l’entreprise, et de l’autre les ressources financières y affectées.

Les premiers comprennent entre autres les acquisitions de matériels d’outillage, de machines, de véhicules et de mobilier ou encore les achats de terrains et de bâtiments y compris les travaux d’aménagement y afférant. Les achats de fonds de commerce ou de droits d’entrée pour les créations en franchise y sont aussi intégrés, de même pour les achats de licence, de marque ou de brevet… C’est aussi le cas pour les dépôts et cautionnements payés ou les titres de société en cas de rachat ou de prise de participation.

Quant aux secondes, elles sont constituées de tous les moyens permettant à l’entreprise de couvrir ses besoins. On en cite les apports en capital social, ceux de l’exploitant s’il s’agit d’une entreprise individuelle, ceux en compte courant des associés, les emprunts souscrits et les subventions d’équipement, etc.

Ce que doit contenir le plan de financement sur 3 exercices

Comme le fait expert en plan prévisionnel Saint-Gilles, le plan de financement sur 3 exercices, lui, sert à vérifier la disponibilité des ressources financières permettant de couvrir les besoins financiers de l’entreprise durant les exercices prévus. Il se base ainsi sur les détails du financement initial, mais y sont incorporés les évènements relatifs à ces exercices. On en cite les nouveaux investissements réalisés, les nouveaux apports en capital ou compte courant associés, les distributions des dividendes, les subventions d’équipement reçues et autres. Y sont également intégrées la variation du besoin en fonds de roulement ou encore la capacité d’autofinancement ou l’insuffisance de celui-ci.

Dans la même catégorie