Le coronavirus est le sujet à la une de toute l’actualité mondiale actuelle. Membre d’une grande famille de virus pouvant être pathogènes chez les animaux et l’homme, c’est-à-dire capables de provoquer des maladies, il y en a de ces virus qui peuvent être fatales ou non pour l’homme. Celui qui cristallise l’attention internationale en ce moment est un tout nouveau virus de la famille qui s’étend progressivement et prend petit à petit les allures d’une épidémie. Voici tout ce qu’il y à savoir sur ce dernier virus qui a été découvert dans la famille.

Qu’est-ce que le nouveau coronavirus ?

Il s’agit du nom donné au nouveau virus. Encore appelé coronavirus 2019, ce dernier virus de la famille a été découvert suite à sa grande manifestation qui a eu lieu dans la ville de Wuhan en Chine depuis décembre 2019. Infectieuse, la maladie provoquée par ce nouveau coronavirus prend le nom de COVID-19.

Les manifestations et la méthode de propagation de la COVID-19

Les manifestations ou symptômes les plus communs de la maladie sont comparables à celles d’une grippe. Parmi eux, nous avons la fatigue, la fièvre, des maux de tête, une toux sèche, etc. Généralement sans conséquence graves et se manifestant progressivement, d’autres symptômes comme des douleurs, une diarrhée, des maux de gorge ou un écoulement du nez peuvent apparaître chez quelques patients. Il peut tout de même arriver pour des personnes infectées qu’ils ne présentent pas ces symptômes, soient en très bonne santé et guérissent sans avoir besoin de suivre un traitement. Les personnes les plus à risque de développer des complications ou des symptômes plus graves sont les personnes avec des problèmes de santé (comme le diabète, l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, hépatiques ou respiratoires) et les personnes âgées.

Le virus peut survivre seulement quelques heures dans un milieu sec à l’extérieur, mais des jours dans un milieu humide. Sa transmission est faite essentiellement par des personnes déjà infectées par la COVID-19. Elle est généralement transmise par voie aérienne à travers les gouttes respiratoires émises par l’éternuement ou la toux de ces personnes-là, par contact direct ou étroit qui est plus fréquent (partage d’un même verre pour boire, échange de bise, éternuement, toux et/ou discussion à proximité, touché des mêmes objets et mains dans la bouche, les yeux ou le nez sans lavage préalable des mains). Il est important de savoir que la maladie est assez contagieuse, moins que la rougeole, mais autant qu’un rhume.

Les mesures de protection contre le virus

Les conseils et recommandations pour éviter de contracter la maladie sont assez simples. Mais, il est important que la majorité soit informée pour freiner la propagation du virus.

  • Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou en employant les solutions hydro alcoolique.
  • Supprimer les salutations directes et les embrassades
  • Porter un masque en cas de maladie.
  • Se garder de toucher sa bouche, son nez et ses yeux et/ou son visage
  • Se protéger en utilisant par exemple le creux de son coude ou faire recours à un mouchoir à usage unique (donc à jeter après utilisation) lorsqu’on éternue ou tousse.
  • Garder une distance minimum d’un mètre en face de toute personne qui tousse ou éternue
  • Se garder, en cas de toux, fièvre ou difficultés respiratoires, de se rendre aux urgences, de rentrer en contact avec d’autres personnes et appeler votre médecin ou le SAMU.