Davantage de famille est actuellement à la quête d’un espace de vie extérieur pour profiter amplement de l’air frais et de la saison estivale. De plus, un lieu de détente ajoute instantanément de la valeur à n’importe quel type de bien, pour le plaisir de ceux qui envisagent de vendre dans le futur. L’aménagement d’une véranda reste sans doute l’une des solutions les plus adéquates. Avant de se lancer dans un tel projet, il est cependant essentiel de connaître toutes les conditions liées à l’installation. Sur cdanews.com, nous avons décidé de vous apporter les informations essentielles pour une mise en place optimale d’une véranda chez soi.

Les démarches administratives à envisager

Comme tous types de travaux à entreprendre au sein de son logement, il est primordial de se poser des questions par rapport aux diverses formalités. Les démarches administratives font partie intégrante des conditions de lancement de votre projet et permettent d’actionner le début du chantier. Toutefois, avant de pouvoir entamer les demandes de permis ou de déclaration de travaux, il sera nécessaire de se rendre auprès de la mairie de votre localité pour se tenir informé des procédés règlementaires à entreprendre. Divers éléments seront à prendre en compte à savoir la carte communale, le plan local d’urbanisme, le coefficient d’occupation des sols, les conditions spécifiques concernant votre terrain s’il y a lieu et le plan d’occupation des sols.

Ce sera en fonction de ces facteurs que vous seriez en mesure de connaître les règles d’urbanisme en vigueur dans votre localité. Ainsi, vous pourriez préparer les différentes procédures administratives qui seront liées à la faisabilité de votre projet.

Déclaration de travaux ou permis de construire ?

Le meilleur moyen d’évaluer de façon définitive les caractéristiques de votre projet est d’engager un professionnel en véranda moderne qui sera dans l’habileté de créer, d’analyser et de compléter les différentes étapes de l’aménagement à vos côtés. S’allier à un expert est toujours un avantage tant pour les conseils rapportés que pour les directives rattachées aux respects de la règlementation en vigueur. En outre, selon les plans effectués en compagnie d’un spécialiste, il est possible de reconnaître les démarches administratives obligatoires à entamer. Voici les différentes conditions :

  • Pour les surfaces de véranda inférieures à 5m2, aucune formalité n’est nécessaire.
  • Les propriétaires de logements de moins de 150m2 qui préconisent d’y incorporer une véranda de moins de 20m2 devront effectuer une déclaration préalable avant de lancer son projet. Pour ceux qui souhaitent aménager une véranda égale ou plus de 20m2, une demande de permis de construire est obligatoire en plus de la déclaration de travaux, les deux sont à régler en fonction du plan local d’urbanisme (PLU) de la commune.
  • Pour les projets d’installation de véranda dans des résidences d’une superficie de plus de 150 m2, seule une déclaration de travaux est nécessaire si l’espace à bâtir fera moins de 20m2. Dans le cas contraire (aménagement égal ou supérieur à 20m2), une demande de permis de construire est à formuler en plus de la signature d’un architecte attestant la solvabilité du projet.

La déclaration de travaux prend environ 1 à 2 mois à la suite du dépôt de dossier pour être instruit. Le permis de construire aura de son côté un délai d’instruction de 2 à 6 mois voire plus après le dépôt de la demande.