Paris accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques d’été 2024, l’occasion pour les entreprises franciliennes de participer aux nombreux marchés publics en cours ou en prévision et de se relever d’une année 2020 particulièrement difficile.

Les JO 2024 organisés en France

En 2017, le Comité international olympique (CIO) votait l’attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024 en faveur de la ville de Paris. La capitale française accueillera donc les JO du 26 juillet au 11 août 2024.

Pour l’occasion, parité et développement durable seront à l’honneur. En effet, Paris 2024 affichera une parité stricte entre les femmes et les hommes parmi les 10 500 athlètes qualifiés. Une première dans l’histoire des JO, alors que les femmes participaient pour la première fois aux Jeux en 1900… à Paris même ! 22 femmes s’étaient alors imposées dans la compétition parmi 997 athlètes.

Les Jeux de Paris seront non seulement paritaires, mais aussi durables et responsables. La ville souhaite ainsi mettre en avant son engagement écologique. Objectif : atteindre la neutralité carbone à travers :

  • Le choix d’utiliser 95% d’infrastructures existantes ou temporaires. Seuls trois sites seront construits : le Village des athlètes, le Villages des médias et le Centre aquatique qui seront destinés, in fine, à la population locale ;
  • De nombreuses initiatives durables : énergies renouvelables pour l’organisation des Jeux, mobilité propre pour la flotte olympique, transports en commun et mobilité douce pour les spectateurs, alimentation durable pour les athlètes et le public, gestion responsable de l’eau, réutilisation ou recyclage des déchets…
  • La compensation des émissions carbone inévitables via la mise en place d’un budget carbone visant à financer des projets durables en France et dans le monde.

À travers ces engagements, Paris souhaite faire montre d’exemplarité face aux enjeux environnementaux et sociétaux actuels. Des défis réalisables grâce à l’innovation et à la participation active des entreprises françaises.

7,2 milliards d’euros d’achats publics pour Paris 2024

Pour accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques d’été, Paris 2024 s’appuie sur un budget conséquent :

  • 3,9 milliards d’euros, budget du Comité d’Organisation des JO (Cojo), pour l’organisation des 15 jours d’épreuves : frais de fonctionnement du Cojo, aménagement des sites existants, mise en place des infrastructures temporaires, transport, logement et entretien des athlètes ;
  • 3,3 milliards d’euros, budget de la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo), pour la construction du Village des athlètes et du Village des médias, la réalisation de la piscine olympique et l’aménagement des transports publics pour les personnes à mobilité réduite.

Deux entités concentrent les appels d’offres des JO 2024.

  • La société Solideo est en charge de financement et de la livraison des ouvrages ou des aménagements dédiés aux JO 2024, c’est donc cette entité qui émet les appels d’offres pour les marchés de travaux.
  • Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 est quant à lui en charge de l’organisation des JO. Il est donc à l’origine des appels d’offres de services : communication et marketing, logistique, sécurité, traitement des déchets, restauration…)

Les entreprises françaises et plus particulièrement franciliennes sont fortement sollicitées pour répondre aux marchés des JO 2024. Il s’agit là d’une belle opportunité pour tous les acteurs économiques locaux de se relancer après une année particulièrement difficile, d’autant plus que 25% du montant global des marchés publics sont réservés aux TPE-PME et aux structures de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Les appels d’offres sont consultables sur le site Paris 2024 ou sur France Marchés, un site référençant tous les marchés publics. Les TPE & PME et les sociétés de l’ESS sont conviées aux réunions d’information et bénéficieront d’un accompagnement renforcé pour les encourager à accéder à la commande publique « Paris 2024 » et les aider à remporter les appels d’offres.