Rate this post

Pour reconnaître un produit commercialisé, on se fie à son étiquette. Cette dernière apporte de nombreuses informations sur le produit en question. Pour obtenir autant de produits identiques avec des étiquettes aussi précises, les entreprises se servent des étiqueteuses industrielles. Encore connus sous le nom d’étiqueteuses automatiques, ce sont des outils dont l’utilité pour les entreprises n’est plus à démontrer, mais encore faut-il bien les choisir avant de les installer dans votre chaîne de production.

L’étiqueteuse industrielle : de quoi s’agit-il ?

Les étiqueteuses industrielles sont des machines qui assurent à la fois l’impression et la pose d’étiquettes sur divers supports. Lorsque votre entreprise dispose d’une étiqueteuse industrielle, cette dernière réalise les étiquettes de manière automatique avec toutes les informations utiles au produit à étiqueter. En dehors du nom du produit, des dates de fabrication, d’expiration, les étiquettes peuvent également contenir des codes-barres, des textes et autres impressions.

Ces machines sont systématiquement installées en fin de production pour marquer les emballages, les bouteilles, les cartons, les caisses et tout autre support pour les produits finis. Elles accélèrent le processus d’étiquetage qu’elles rendent constant et rapide. Il en existe de divers types, mais leurs points communs demeurent la simplicité, la durabilité et la facilité d’utilisation.

De plus, elles ne nécessitent pas un entretien contraignant et s’intègrent facilement dans la chaîne de production. Certains modèles sont même conçus de façon à s’adapter à votre type de production et à l’ensemble de l’architecture de votre entreprise.

Quels sont les types d’entreprises qui peuvent s’en servir ?

Nous venons de voir l’importance d’une étiqueteuse automatique, mais il faut souligner qu’elle ne convient pas à toutes les entreprises. Déjà, avant de parler d’étiquette, il doit y avoir des produits à étiqueter, mais pas seulement. Si votre entreprise n’offre que des services numériques ou des prestations physiques (coaching, consultation, etc.), nul besoin d’une étiqueteuse industrielle.

Votre entreprise doit donc produire des accessoires à étiqueter (vêtements, conserves, jouets, etc.) avant d’envisager de prendre une étiqueteuse industrielle. De même, si votre production n’est pas à une échelle mondiale ou nationale (une production de grande série), une étiqueteuse manuelle est amplement suffisante.

Quels sont les critères pour choisir l’étiqueteuse adaptée pour votre entreprise ?

Pour commencer, votre entreprise doit déterminer si elle a besoin d’une ligne complète d’étiqueteuses ou d’une seule étiqueteuse. Dans le cas d’une ligne complète, il est important de préciser si le même type d’étiqueteuse est l’idéal ou s’il y a lieu d’en combiner de plusieurs sortes. Ensuite, pensez au type d’étiqueteuse automatique que vous voulez.

Il y a les étiqueteuses linéaires qui apposent les étiquettes en haut, en bas ou sur le côté en ligne droite. Vous avez aussi les étiqueteuses d’impression qui reposent sur le même principe, mais dont la pose d’étiquette s’effectue par soufflage précédé de tamponnage ou par léchage. Il y a enfin les étiqueteuses automatiques pour les supports cylindriques.

Une fois le choix du type de machine effectué, jetez un œil à sa précision et à sa cadence (nombre d’étiquettes posées par minutes ou par heures). Les dimensions des étiquettes et leur emplacement sur les supports sont également des éléments importants à prendre en compte. Ce sont là les principales caractéristiques pour choisir votre étiqueteuse automatique.

Le point le plus important est de déterminer exactement ce dont votre entreprise a besoin afin de bien orienter votre choix. Vous avez aussi la possibilité de demander conseil auprès de structures de vente d’étiqueteuse pour qu’elles puissent guider votre entreprise vers le choix le plus judicieux.