5/5 - (1 vote)

Il existe un nombre impressionnant d’organismes à but non lucratif à travers le monde. Ces derniers fonctionnent sur la base des donations provenant de mécènes ayant à cœur de protéger et d’améliorer la vie sur terre. En effet, elles contribuent à améliorer aussi bien la vie humaine que celle animale ou végétale. Que faut-il savoir sur les donations à l’endroit des associations et des fondations ? Découvrez la réponse dans le présent article.

Quelles sont les diverses formes de don existant ?

Aujourd’hui, une personne ou une entreprise est capable de faire un don sous plusieurs formes à une association. En effet, ces structures peuvent recevoir des dons en numéraire, ou en ressources humaines.

Le don en numéraire est la première forme et représente une donation d’argent par une entreprise ou une tierce personne. Les offrandes en nature sont en réalité des dons de marchandises. Les donations de compétences consistent à mettre à disposition des associations, la main-d’œuvre nécessaire pour réaliser des tâches.

Quels sont les organismes qui peuvent recevoir des dons ?

Divers organismes peuvent recevoir des dons. Il peut s’agir par exemple de :

  • Fondations ou associations à utilité publique. Par exemple, vous pouvez effectuer un don à UNICEF .
  • Établissements d’enseignement publics ou privés agréés.
  • Œuvres ou organismes à intérêt général. À ce niveau, les dons peuvent aller à l’endroit des associations humanitaires ou des organismes sportifs locaux.
  • Établissements publics du gouvernement.
  • Collectivités territoriales.
  • L’État Belge.

Quels sont les avantages du don pour une société ?

Effectuer un don auprès d’associations est une action offrant plusieurs avantages. En effet, cela procure d’abord une réduction d’impôts de 45 % du montant du don. L’exonération fiscale se réalise dans la limite d’un plafond de 10 % du chiffre d’affaires annuel et ne doit excéder 392 200 €. Toutefois, gardez à l’esprit que le plafonnement s’applique sur le montant du don et ne se rapporte pas à la réduction associée.

Les donations offrent également un avantage en termes de management, car il s’agit d’un moyen pour que les salariés puissent participer à la réussite d’un projet social à travers l’aide aux associations. La participation commune de votre personnel représente donc une alternative efficace pour développer une certaine culture d’entreprise.

Grâce aux donations, il est possible de jouir d’un avantage commercial. En effet, de nombreuses personnes perçoivent le mécénat telle une stratégie de communication d’entreprise pouvant produire un impact positif sur le développement commercial de la société.

Pour quelle autre raison faut-il faire un don ?

Si vous êtes engagé dans la préservation de la vie humaine et animale, alors vous pouvez effectuer un don à l’endroit d’une association avec les mêmes objectifs. En procédant de la sorte, vous contribuez à préserver une espèce en voie de disparition ou à aider des personnes dans le besoin.

D’après certaines études, le fait de donner à autrui procure du bonheur à celui qui pose l’action. Ainsi, faire un don est bon pour le moral. Il est possible de venir en aide aux associations et fondations ayant été touchées par des crises sanitaires. Il s’agirait dans ce cas de faire un geste de solidarité.

Quelles sont les formalités à remplir pour effectuer un don ?

Pour qu’un don puisse être validé, il existe certaines formalités à effectuer. Premièrement, vous devriez remplir un formulaire qui sera signé par l’association. Le document dont il s’agit porte l’appellation « reçu don aux œuvres » et peut être téléchargé sur le site des impôts.

En outre, sachez que les dons pour mécénat donnant droit à un crédit d’impôt ne peuvent en aucun cas être déductibles fiscalement. En effet, l’état n’est pas en mesure de vous faire un double cadeau.

Le crédit d’impôt lié aux dons se trouve être l’équivalent d’une forme de remboursement. La dépense qui vous en fait profiter ne peut pas être déductible du résultat devant subir l’imposition. Par conséquent, celui-ci devra être réintroduit dans le bénéfice fiscal lors du calcul de votre imposition sur le bénéfice.

En somme, un don peut revêtir plusieurs formes. En effet, vous pouvez donner de l’argent, de la marchandise ou encore des ressources humaines à une structure qui peut être une association. Le mécénat apporte de nombreux avantages aux personnes qui s’y adonnent. Les entreprises ont donc beaucoup à gagner à effectuer des dons.