À l’approche de pâques, chaque ménage se prépare à la célébrer de la meilleure des manières possibles. Chacun essaie d’apporter une petite touche modernisée, mais toujours en respectant la tradition de base de cette fête. Mais, l’origine de cette fête qui suscite l’intérêt du grand nombre est-elle connue de tous ? Qu’en est-il des traditions comme le chocolat, les œufs, l’agneau et autres, liés à cette fête ? Voici ce qu’il faut savoir sur l’origine de pâques !

Que célèbre-t-on à Pâques ?

Pour les chrétiens, la fête de pâques symbolise la résurrection de Jésus-Christ. Durant les trois jours précédant le jour même de la célébration, les cloches des églises ne sonnent plus dans le but de marquer le deuil et recueillement lié à la crucifixion. En fonction de chaque année, cette fête se déroule souvent dans la période allant du  22 mars au 25 avril. Quant à la Pessah juive, c’est le départ des Hébreux hors de l’Égypte qu’elle célèbre durant cette période sur une durée de 8 jours.

La Pâques est une fête très prisée et respectée chez les chrétiens à travers le monde entier. Toutefois, il existe un certain nombre de traditions liées à cette fête dont il convient de comprendre l’origine.

La tradition de l’œuf symbolisant le renouveau

C’est au XIIIe siècle que la tradition d’offrir des œufs s’est accentuée chez les occidentaux. L’œuf est utilisé la nuit de la Pâques non seulement pour célébrer le miracle de la résurrection, mais aussi pour clôturer les 40 jours de jeûne du carême. Symbole de pureté, du miracle de la vie et d’équilibre nutritionnel, il joue un rôle clé durant la pacques. Aujourd’hui, on offre des œufs en or très bien décorés dans les familles nobles et des œufs de ferme chez les familles pauvres.

La tradition de l’agneau

L’agneau est également très capital dans le repas de pâques parce que c’est un symbole très ancien de cette célébration. Tout comme l’Aïd-el-Kebir chez les musulmans pour marquer la fin du ramadan, il en est de même pour la tradition de l’agneau dans le christianisme qui symbolise le sacrifice et le partage. En effet, chez les juifs, c’est une tradition qui marque le sacrifice de l’agneau effectué avant la traversée de la mer rouge sous la direction de Moise. Le partage de l’agneau est une coutume très prisée dans la tradition juive.

La tradition du chocolat

Au départ, seuls les œufs de poule étaient offerts pour symboliser les friandises de pâques. C’est au XVIIIe siècle que la tradition du chocolat a commencé à prendre corps parce qu’on eut l’idée de faire couler du chocolat dans une coquille vide. Au fil des ans et plus précisément au XIXe siècle, cela commença à se répandre et se décliner en diverses formes.

En effet, après avoir stoppé la cloche durant la semaine sainte, elle est remise en marche dans le but d’annoncer la pâques. D’ailleurs, selon la tradition on raconte aux enfants que le silence des cloches est dû à un voyage effectué sur Rome et durant leur retour les œufs et autres friandises comme le chocolat sont semés sur le trajet.