Port des gants en moto, c'est désormais obligatoire !

Accueil » Vie pratique
port-des-gants

Le 20 novembre 2016, c’est devenu officiel : le port de gants homologués pour les conducteurs de moto est rendu obligatoire - décret n°2016-1232. Sans quoi, le contrevenant se voit verbalisé (le conducteur comme le passager).

Pourquoi porter des gants homologués à moto ?

Porter des gants homologués c’est renforcer sa sécurité, que vous soyez conducteur et passager. Il est vrai qu’en cas de chute, les mains sont en contact direct avec le sol et les glissades provoquent de graves lésions voire des amputations. Alors on ne lésine pas avec les équipements et pour protéger au mieux les mains des motards, les gants de moto doivent être de qualité et résister quand ils sont mis à l’épreuve.

Que sont des gants de moto homologués?

Leur conception doit permettre de protéger des chocs et résister le plus longtemps possible aux frottements sur bitume. Aussi, les gants homologués doivent répondre aux exigences de la norme EN 13594:2015.

Trois niveaux de sécurité : 1, KP1 et KP2 (KP pour Knuckle protection en anglais qui signifie protection des jointures dans la langue de Molière).

 

·    Niveau 1 : les gants sont sans coques de protection au niveau des articulations ;

·    Niveau 1 KP : les gants sont dotés de coques de protection aux articulations ;

·    Niveau 2 KP : les gants sont dotés de coques de protection aux articulations et sur la surface supérieure de la main.

D’autres critères sont imposés, variant selon le niveau de protection, pour :

 

·    La longueur de la manchette ;

·    La résistance d’abrasion du gant ;

·    La résistance aux déchirures au niveau de la paume et du dos du gant ;

·    La résistance du système de maintien des gants pour qu’ils restent en place lors des chutes et glissades ;

·       La résistance des coutures ;

·    La résistance des coques.

Comment savoir si vos gants de moto sont homologués ?

Les gants doivent désormais porter la mention CE et les pictogrammes de moto et d’indication de niveau de sécurité (1, KP1 ou KP2). Sauf que les anciens gants ne sont pas ainsi floqués, qu’ils soient à vos mains ou en rayon pour les modèles encore invendus. Ceci ne signifie pas qu’ils ne soient pas conformes. Aussi, vérifiez avec la notice, voyez sur le site du fabricant et consultez la norme pour en savoir plus.

 

Si le sujet a pu parfois faire débat, gardez à l’esprit l’importance de votre protection lorsque vous circulez à deux roues. Ne lésinez pas sur la qualité de vos gants car vos mains peuvent subir de graves lésions lors des chutes, vous pouvez les préserver car vous ne les remplacerez pas.

 

Dans la même catégorie