Le verbe amplifier signifie augmenter, développer. Amplifier un son revient donc à le rendre plus fort. L’amplificateur de son (ci-après l’ampli) est l’appareil qui permet à des enceintes de restituer un son audible par tous selon les circonstances et le lieu. L’ampli améliore également la qualité du son. Quels sont les différents types de matériels possibles et leurs différences ?

D’abord, établir une bonne relation entre l’ampli et les enceintes

Vous avez certainement déjà entendu parler d’enceintes passives et d’enceintes actives sans toutefois vraiment comprendre ce que cela signifie. Les premières comprennent un haut-parleur que l’on appelle aussi boomer et celui-ci nécessite qu’on lui envoie un son amplifié, c’est-à-dire un son qui sera préalablement passé par un amplificateur externe relié à l’enceinte par des câbles.

Les enceintes actives comportent un amplificateur déjà intégré dans le caisson et qui est relié au boomer par un petit câble. C’est une solution globale et pratique car il n’y a plus besoin de se soucier de la distance entre la source du son et l’enceinte.

Chaque type d’enceinte sera utilisée en fonction du lieu à sonoriser et de sa configuration. L’avantage des enceintes passives est de pouvoir choisir son type d’ampli pour sono et c’est pour cette raison qu’elles sont privilégiées pour équiper des lieux où le système sonore est présent et utilisé en permanence ou très souvent, tels que des bars, des discothèques, des salles pour soirées etc…
Avec un ampli pour sono on choisira donc en fonction de la puissance le type et le nombre d’enceintes passives.

enceinte son

Comparaison entre les systèmes sonos amplifiés et les classiques

L’avantage de cette configuration tout en un est essentiellement pratique car elle évite de multiplier les appareils. La combinaison est déjà étudiée pour que les différents éléments fonctionnent ensemble ce qui permet une prise en main rapide du matériel. L’installation est facilitée et plus rapide.

C’est également un gain de place, ce qui est très appréciable lorsqu’il faut sonoriser de petits espaces. Ce système est donc idéal pour les personnes travaillant de manière itinérante tels que les DJ ou les animateurs de soirée. Le matériel se place aisément dans le coffre d’une voiture et ne nécessite pas un lieu de stockage immense.

Prendre en compte la puissance réelle de l’ampli

Une fois ce facteur pris en compte, vous pouvez choisir votre équipement en fonction de la puissance finale des enceintes que vous souhaitez installer. Mais pour vous assurer que votre amplificateur répond à ces spécifications, vous n’avez pas besoin de regarder la puissance nominale. Le paramètre à prendre en compte est la puissance RMS des enceintes, également mesurée en watts, qui est mesurée en laboratoire par des tests standardisés, basés sur l’impédance du système.

Idéalement, l’amplificateur devrait fournir une puissance légèrement supérieure à la somme de toutes les enceintes que vous allez monter. Et cette puissance dans l’amplificateur est spécifiée par l’impédance de sortie (certains watts à certains ohms). De plus, il est important de considérer les canaux de sortie de l’amplificateur et la puissance que chacun peut fournir à chaque impédance. Par exemple, si vous avez deux canaux de 150 watts chacun à 4 ohms, vous pouvez connecter des haut-parleurs de 4 ohms avec un maximum de 150 watts sur chaque canal. Et, si elles sont à 8 ohms, elles sonneront à la moitié de cette puissance.

Il est pratique, surtout dans les amplificateurs de gamme moyenne ou basse, de connecter des enceintes dont l’impédance est égale ou supérieure au minimum offert par l’amplificateur. Mais attention, si vous procédez de la sorte, l’amplificateur va générer beaucoup de distorsion et pourrait finir par être endommagé. Par conséquent, lors de la configuration de votre système, vous devrez vérifier soigneusement les caractéristiques de tous les composants.

Et quid de la stabilité électrique ?

Une autre question importante lors du choix d’un amplificateur est la qualité de son alimentation, et la façon dont il est construit en termes de canaux. Comme il est responsable de l’alimentation électrique du signal amplifié, il doit être capable de supporter les fluctuations d’impédance des enceintes sans générer de distorsion.

De plus, avec les meilleurs équipements, cette source peut être dupliquée pour chaque canal (gauche et droite), ce qui garantit une plus grande fiabilité et stabilité. Ce facteur est important, car un système avec beaucoup de puissance, mais avec une mauvaise alimentation, fournira un son plus pauvre qu’un système avec moins de puissance, mais avec une source mieux construite.

Les matériels de sonorisation classiques, qui comportent donc un amplificateur séparé des enceintes, permettent quant à eux d’obtenir un meilleur son. On optera pour ce choix si l’on souhaite un matériel sur mesure, qui pourra aussi évoluer en fonction de ses besoins. C’est en outre le choix qu’il est conseillé de faire pour sonoriser des espaces de manière permanente comme une salle de concert, une salle de spectacle etc…

Le choix sera bien plus large pour chaque élément et il est donc vivement conseillé de faire appel à une société spécialisée dans la sonorisation. Elle pourra vous proposer un large choix pour chaque élément nécessaire à la sonorisation d’un lieu et selon l’usage souhaité, tels qu’une table de mixage, un amplificateur, des enceintes passives ou encore des caissons de basse.