Pourquoi le management de transition est la solution pour votre entreprise ?

Accueil » Entreprises
Pourquoi le management de transition est la solution pour votre entreprise ?

La vie d'une entreprise n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Une société doit parfois devoir faire face à des crises, à des périodes de croissance et de décroissance, ou, tout simplement, à des phases de changements importants. Naviguer dans ces eaux troubles n'est pas toujours chose aisée, et pour parvenir à traverser cette période un peu particulière, certaines solutions peuvent être mises en place, comme celle du management de transition. Qu'est-ce que c'est et quels sont ces avantages ?

Le point sur le management de transition

À l'origine, le management de transition a commencé à intervenir dans des situations de crise. Concrètement, il s'agit de confier les commandes d'une entreprise, de l'une de ses filiales ou encore de l'un de ses départements à un dirigeant externe afin de lui permettre de traverser sereinement une phase de changement.

Ainsi, au début, le manager de transition intervenait surtout pendant l'absence de longue durée d'un dirigeant ou au moment de la fermeture de certains sites industriels, par exemple.

Cette compétence couvre aujourd'hui des situations bien plus nombreuses, et il est surtout question d'accompagner une entreprise vers une amélioration, en menant par exemple un projet stratégique, ou encore en accompagnant la société vers une forte croissance. Les crises en question peuvent donc être aussi bien positives que négatives. Il s'agit, dans tous les cas, d'accompagner la société afin de lui faire passer un cap de la meilleure manière possible.

Pourquoi faire appel à un manager de transition ?

En règle générale, c'est lors d'une situation d'urgence que le manager de transition peut intervenir. Les compétences en interne ne suffisent plus, ou n'ont pas le recul nécessaire pour gérer la phase en question.

Il faut aussi que les enjeux soient importants, qu'ils soient financiers, humains ou encore techniques, pour que l'option du management de transition puisse être envisagée.

Il existe néanmoins des situations types qui peuvent faire intervenir le manager de transition. Par exemple, lorsqu'il devient important de faire renouer l'entreprise avec la profitabilité, lorsqu'un manger est absent ou lorsqu'il faut mettre en place un nouvel ERP. À noter également : une petite entreprise peut aussi tout à fait profiter de cette solution s'il s'avère qu'elle peut répondre à ses besoins.

Les missions du manager de transition

Comment se déroule la mission du manager de transition ? Il est tout à fait logique de se poser la question. Lorsqu'il intervient, le manager de transition commence par faire un état des lieux de la situation de l'entreprise. Il est évident que cette phase est indispensable, et que c'est en grande partie d'elle que dépend la réussite de sa mission.

Après avoir effectué son audit, le manager de transition peut ensuite déterminer son planning, et choisir de prioriser certaines actions par rapport à d'autres. La réalisation de ces dernières sont évidemment indispensables si l'on désire que les objectifs soient atteints.

La suite des actions du professionnel consiste à réaliser un rapport de suivi environ tous les mois. Le déroulement et les avancées de ses missions sont donc régulièrement mesurables. En fonction des résultats obtenus, on peut choisir d'ajuster ou non les actions à réaliser.

Et lorsque la mission est terminée ? Le manager de transition doit alors participer activement au recrutement de la personne qui va lui succéder, mais aussi assurer le relai avec ce dernier. De cette manière, la pérennité de la mission est assurée.

Il est très important de ne pas confondre un manager de transition avec un simple consultant, qui se "contente" de conseiller l'entreprise. Le manager de transition est opérationnel et actif au sein de l'entreprise.

Historique du métier de manager de transition

Le management de transition a commencé à faire son apparition dans les années 70, et en particulier dans les pays anglo-saxons. À l'époque, on parle surtout "d'interim management". En France, c'est seulement depuis environ vingt ans que ce mode de travail a commencé à se développer. Au début, on y a surtout recours dans des situations de crise ou encore d'urgence. On fait appel à ce type de profil lorsqu'il y a un poste vacant, par exemple.

Si le management de transition est perçu de nos jours de manière tout à fait positive, au début, on associait surtout cette idée aux plans sociaux ainsi qu'aux restructurations. Ce n'est bien sûr plus le cas aujourd'hui, puisque le recours à cette solution est employé dans de plus en plus de situations différentes. Concrètement, il s'agit d'apporter des compétences supplémentaires et de très haute qualité, et ce, de manière temporaire.

À la base, c'est surtout le secteur industriel qui est très demandeur du management de transition. Mais ce serait mentir que de dire que le secteur du service n'y fait pas de plus en plus appel au cours de ces dernières années.

Et pour cause : cette solution est rentable, en plus d'être très efficace et bénéfique pour la pérennité d'une entreprise.

Dans la même catégorie