Afin que le procès-verbal qui sanctionne le contrôle technique de votre voiture vous soit favorable, vous devez prendre un certain nombre de dispositions avant de lui faire passer cet examen obligatoire. Vous ignorez quelles dispositions prendre à cet effet ? Pas de paniques ! Cet article fait un tour d’horizon sur les éléments simples à vérifier dans le but de préparer convenablement votre voiture à son examen.

Procéder à une vérification de l’état du moteur de sa voiture

Contrôler le niveau d’huile et de liquide de refroidissement présent dans le moteur de votre voiture est l’un des premiers éléments à vérifier avant de l’envoyer à l’Auto Contrôle Technique. Si leurs niveaux sont bas, vous devrez alors les relever en vous servant des produits recommandés par le constructeur de votre voiture pour ne pas endommager accidentellement le moteur avec une huile ou un liquide de qualité inappropriée.

Contrôler l’état des pneus et des freins de sa voiture

Il est important de vérifier l’état des pneus et du frein avant un contrôle technique. Si vous remarquez des déformations (déchirure, hernie…) sur les flancs des pneus, il faudra les remplacer. Pensez à choisir des pneumatiques de marque et de structure similaires. Et n’oubliez pas de contrôler la pression des pneus une fois gonflés.

Il faudra également vous assurer de l’état d’usure de vos plaquettes de frein. Si elles sont affaiblies, vous devrez alors les changer. Pensez aussi à contrôler le niveau du liquide de frein et rajoutez-en si nécessaire pour ne pas être contraint de repasser une contre-visite pour si peu.

S’assurer du bon fonctionnement de l’éclairage de sa voiture

Vous ne devez rien omettre à ce niveau. Passez au peigne fin les feux de position, de route avant et arrière, de croisement, de même que les clignotants, les feux-stop, warning, sans oublier l’éclairage de la plaque d’immatriculation, pour ne citer que cela. Comme vous l’avez surement déjà compris, vous devez vous assurer que tous les feux de votre voiture sont bel et bien fonctionnels avant le contrôle technique.

Contrôler l’état du pare-brise, des rétroviseurs et des essuie-glaces de sa voiture

Le pare-brise, les rétroviseurs et les essuie-glaces sont des composants qui sont inspectés avec minutie lors du contrôle technique. Ils doivent donc être dans un bon état au moment du contrôle technique. D’ailleurs, ils peuvent vous contraindre à repasser une contre-visite. En effet, une contre-visite est envisageable si le pare-brise enregistre des fissures de plus de 30 cm se trouvant dans le champ de vision du conducteur, si votre essuie-glace dysfonctionne, ou encore si vos rétroviseurs sont endommagés.

Vérifier l’habitacle de sa voiture

Vous devrez par ailleurs vous assurer que les ceintures de sécurité sont en bon état, que les sièges conducteurs et passagers sont bien fixés à leurs rails, que le klaxon est opérationnel… Si vous avez du mal à vérifier l’état des éléments composant l’habitacle, sachez que les agents des centres de contrôle technique agréés par l’État n’en auront pas. Et la moindre négligence pourrait vous coûter une contre-visite. N’oubliez donc pas de retirer le siège bébé de votre voiture avant de lui faire passer le contrôle technique.

Passer au peigne fin la carrosserie de sa voiture

Cela peut sembler a priori excessif, mais il est primordial que vous vous assuriez qu’aucune partie de la carrosserie de votre voiture ne se fera remarquer à cause d’une coupure causée par un accrochage. Les portes, le capot ainsi que la tôle et les pare-chocs doivent être dans un bon état et bien fixés.

Inspecter le pot d’échappement de sa voiture

Ici, vous devez juste vous assurer que le pot d’échappement de votre voiture n’est pas percé et qu’il est apte à jouer son rôle. En outre, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil à l’immatriculation de sa voiture. Il faudra pour terminer, examiner la plaque d’immatriculation afin de vous assurer de son bon état et de sa lisibilité. Une fois toutes ces dispositions prises, votre voiture est enfin prête pour réussir son contrôle technique.