Quels pièges à éviter lors de la création de société ?

Accueil » Entreprises
Quels pièges à éviter lors de la création de société ?

La création d’une entreprise paraît parfois compliquée en cas de manque de stratégie. En effet, monter sa propre société et vivre de sa passion n’est pas aussi facile que laissent paraître les différentes biographies sur les plus grands entrepreneurs. A priori, pour garantir la création et la conception de son entreprise, il faut éviter quelques pièges tout au long de la démarche de la création elle-même. Cette aventure requiert une certaine prudence de la part des concernés. Ainsi, il faut surtout prendre le temps nécessaire pour réaliser à la perfection chacune des étapes afin d’assurer la création de votre société. Voici quelques pièges à éviter durant le processus de création de votre société.

Mal choisir la forme juridique de la société

SAS, SARL, ERIL, SA, EURK, SASU, Autoentreprise, entreprise individuelle, avec tous les statuts juridiques présents au sein des bureaux administratifs, il n’est pas facile de choisir le statut de sa propre société. Toutefois, le choix du statut ne peut être que stratégique pour tous les créateurs d’entreprise, ainsi, il faut bien étudier avant d’en choisir un. Il faut à tout prix éviter la précipitation ou le choix par hasard dans cette étape. Par conséquent, il faut prendre du temps tout en prenant en compte plusieurs éléments comme l’existence, le type d’activité, le capital investi, le niveau de responsabilité, et bien d’autres paramètres. En principe, il est recommandé de prendre des conseils auprès des structures d’accompagnement à la création d’entreprises.

Ne pas prendre en compte l’implication de son entourage et se mettre à l’écart

Il est vrai que la société sera la vôtre, mais il ne faut pas négliger l’implication de votre entourage. En principe, durant le processus de création d’entreprise, il ne faut surtout pas manquer de soutien familial. Il est important d’expliquer toutes ses motivations à ses proches ou encore de leur présenter des idées afin qu’ils puissent émettre des objections. A priori, vos proches seront vos premiers clients, ils seront les premiers à satisfaire avant de lancer un produit au grand public. Ces derniers vous fourniront également les motivations dont vous aurez besoin pour créer votre société. Dans le processus de création, la cause pour se lancer est d’une importance capitale. A priori, si vous voulez en créer une parce que vous voulez devenir le boss ou encore parce que vous avez assez de l’ambiance collègues et patron au travail, ne songez surtout pas à créer une société. Effectivement, la fondation d’une entreprise vous pousse à travailler plus de 50 heures par semaine. En réalité, on crée généralement une société pour vivre de sa passion, pour réaliser ses rêves afin de s’épanouir. Dans le cas où vos motivations figurent parmi ceux qui sont énoncés dernièrement, songez à monter dès maintenant votre business plan. Durant la phase de construction du projet en question, se mettre à l’écart peut éventuellement vous conduire à un échec. Effectivement, il est essentiel de mettre son projet à la lumière du jour afin que d’autres visions extérieures puissent émettre des compliments ou encore des retours par rapport à votre projet. Dans ce cadre, il faut surtout privilégier l’avis des professionnels en création d’entreprises. Ces derniers apporteront certainement des recommandations ainsi que des conseils qui seront également d’une grande utilité dans la recherche de financements et dans les documents administratifs nécessaires pour avoir un Kbis. Par ailleurs, après avoir créé l’entreprise, il ne faut surtout pas hésiter à rejoindre des groupements de réflexion sur l’entrepreneuriat afin d’avoir une relation continue ou encore un contact avec d’autres chefs d’entreprise qui peuvent éventuellement devenir des partenaires. Cela reste également un élément important pour bien entretenir et développer le carnet d’adresses.

Confondre précipitation et vitesse

D’une manière ou d’une autre, ces termes ne doivent en aucun cas être confondus lors de la création d’entreprises. En effet, la précipitation garantit dans la majorité des cas l’échec de la conception de l’entreprise. En principe, la création d’une entreprise requiert à la fois organisation et temps, des termes contraires à la précipitation. D’ailleurs, il est également important de se familiariser avec de nouveau métier ou secteur d’activité ce qui permettra de conforter l’idée ou encore vous aider à prendre conscience que votre secteur n’a pas d’avenir. De cette manière, vous éviterez l’échec à coup sûr. Aussi, Ne pas analyser le marché du secteur concerné serait une grande erreur. Il n’est pas du tout concevable de créer son entreprise sans analyser le marché, cela est d'autant plus vrai aujourd'hui avec la révolution internet. D’une manière ou d’une autre, pour vérifier la faisabilité d’un projet, il faut réaliser une étude de marché. Logiquement, cette étape va certainement découler de la stratégie de l’entreprise, notamment par l’intermédiaire des connaissances apportées par l’analyse des concurrents et des clients potentiels. Ainsi, il ne faut pas oublier qu’avec l’aide des fournisseurs, ces derniers constitueront certainement le moteur d’une entreprise.

Dans la même catégorie