On parle si souvent des pays de froid extrême qu’on en arrive à oublier ceux où la canicule règne en maître absolu au point où des températures excessives sont la norme. Parlant de ces pays (ou villes ou régions) où il n’y a pas âme qui vit pour la plupart, ils en existent quelques-uns où la vie est encore présente. Allons à la découverte de ces pays détenant les records de chaleur dans le monde (ou du moins sur la terre).

États-Unis

Les États-Unis font partie, grâce à la ville de Furnace Creek, des pays les plus chauds de la terre. Surnommée Vallée de la mort, cette ville du nom autrefois de Greenland Ranch n’a pas volé son surnom. Située dans l’état de la Californie, la ville est une station de la côte ouest des États-Unis. Après avoir connu une température de 56,7 °C le 10 juillet 1913, on a constaté près du double (plus de 93,9 °C) au sol le 15 juillet 1972.

Éthiopie

Le pays déjà assez chaud (quasiment jamais en dessous de 30 °C en hiver) est cité parmi ces pays à cause de Dallol qui est une zone très basse (130 m en dessous du niveau de la mer). Situé au nord-est du pays, il s’agit d’un magnifique site désertique tenant sa beauté de ses sources d’eau chaude et de la lave durcie. Presque invivable aujourd’hui, il fut jadis traversé par des nomades. En été, la température y varie entre 45 et 60 °C.

Israël

Si le pays fait partie des pays considérés comme les plus chauds sur la terre, le mérite revient au site Tirat Zvi de la vallée de Beït-Shéan qui est l’une des zones les plus basses étant située à 220 m en dessous du niveau de la mer. Le site a en 1942, dans le Moyen-Orient, le record de la température la plus élevée qui est de 53,9 °C.

Quels sont les pays les plus chaud du monde ?

Arabie Saoudite

Du nom de Rub al-Khali (quart vide en français), le désert de 650.000 km2 situé au sud du pays est le plus grand de la planète bleue. En fonction des saisons, la température oscille entre -10 et 60 °C.

Australie

Badlands (mauvaises terres en français) est un territoire australien de l’état de Queensland presque inhabité qui porte bien son nom avec son paysage des plus inhospitaliers (sec et désertique). En 2003, une température astronomique de 69,3 °C a été mesurée par la NASA.

Libye

Station dans le nord du pays, El Azizia a connu, le 13 septembre 1922, la température la plus élevée (57,8 °C) jamais constatée sur terre. Même si remise en cause à cause de la soi-disant non-fiabilité des instruments de mesure de l’époque, il y fait quand même régulièrement entre 40 et 45 °C en été.

Iran

Le mérite revient au désert du Lut si l’Iran est parmi ces pays. Sur le plateau de Gandom Beryan dans le désert de Shahdad, il a connu, durant 5 ans, les températures les plus hautes. Avec des températures avoisinantes 65 °C chaque année, la plus élevée de 70,7 °C a été mesurée en 2005.