Le faire-part est un document qui s’envoie par courrier avec l’aide de la Poste. C’est l’occasion d’annoncer à des proches une formidable nouvelle. On utilise le faire-part à différentes occasions que nous présenterons à l’intérieur de cet article.
Le faire-part peut aussi se faire, dans certains cas, par Internet, mais on perd tout le charme de ce moyen de communication. À tout vouloir tout, tout de suite, on en perd la saveur. Le faire-part arrive dans un carton d’invitation et peut être accroché au mur ou sur le frigo de la cuisine.
Comment choisir son faire-part ? Peut-on le personnaliser ? Est-il possible d’utiliser un faire-part pour annoncer un deuil ou des condoléances ? Toutes les réponses à ces questions se trouveront à l’intérieur de cet article.

L’histoire du faire-part est ancienne

Initialement, le faire-part ne s’appelait pas ainsi. On l’appelait la lettre de décès. C’est un papier sur lequel on annonçait le décès d’une personne.
Le format de ce document était spécifique. On va retrouver une forme rectangulaire, des vignettes et parfois une lettre ornée qui était souvent un V. Pourquoi ce choix de lettre ? À l’époque, ces lettres commençaient souvent par « Vous êtes priés d’assister… ». Ce document en papier était agrémenté par des larmes blanches, quelques ossements et un sablier. La notion de temps et de la mort dominait.
L’envoi du faire-part se faisait très rapidement afin d’avertir les proches qui n’avaient pas pu être informés du décès de la personne.
Au fil des années, le faire-part a naturellement évolué. Il a changé de format pour devenir plus proche que celui que l’on connaît aujourd’hui. Les ornements se sont retirés et le document est « encadré » par un trait noir qui se trouve sur tous les bords. Aujourd’hui, on peut retrouver des faire-part de cette manière, ou des faire-part qui ont pris le temps d’évoluer avec un bord gris ou de couleur.

L’arrivée du faire-part de naissance

Le faire-part a été utilisé, au début, pour annoncer le décès d’une personne. Petit à petit, il a évolué au point d’être utilisé pour annoncer une naissance. L’arrivée au monde d’un enfant est un moment exceptionnel.
Malheureusement, tout le monde ne peut pas assister à la naissance du bébé. Pour en faire profiter le maximum de personnes, le faire-part est une occasion unique.
Ce document s’envoie à plusieurs personnes comme la famille, les amis de la famille, les frères et les sœurs ou encore à certains collègues de travail qui ont noué une relation forte avec les parents.
La famille et les parents profitent de cet événement pour partager un bonheur et annoncer quelques détails sur le bébé comme le prénom, l’heure de la naissance avec la date, le poids et la taille. On peut retrouver une pensée des parents ainsi qu’une photo du bébé accompagné, ou non, de ses parents.

Le faire-part de mariage

Après le décès et la naissance, place au mariage. Le faire-part de mariage est l’occasion d’annoncer un mariage. Généralement sous un format de 15,5x20cm, on est sur un carton d’invitation élaboré par les futurs époux.
Le faire-part de mariage, contrairement au faire-part de naissance ou de décès, est plus complet. Il va répondre à une fonction bien précise. Il est là pour informer les invités des différentes informations à connaître, comme le lieu de la cérémonie, les dates, l’endroit où la soirée va se dérouler… C’est l’opportunité pour transmettre les informations essentielles.
Le faire-part de mariage va également donner le ton à un thème. On va retrouver différents types de mise en page du faire-part ce qui le rend encore plus personnel. On va avoir le faire-part original, axé sur la campagne, le luxe, le romantique ou un autre centre d’intérêt propre au couple (dragées, sports, voyages…).
Le faire-part de mariage ne s’écrit pas n’importe comment. Il y a des formulations à respecter. On va avoir « XXXX et XXXX ont l’honneur de vous faire part de leur mariage », « la famille XXXX et la famille XXXX ont l’honneur de vous faire part du mariage de XXXX et de XXXX ».
Les familles qui sont attachées à leurs traditions savent que ce sont les grands-parents et les parents des mariés qui font l’annonce. Toutefois, en 2020, on remarque de plus en plus de couples qui annoncent leur mariage par eux-mêmes.
Historiquement, et cela continue encore aujourd’hui, lorsque l’un des deux mariés avait un parent décédé, celui-ci est naturellement inscrit sur le faire-part avec la mention « en union avec XXXX ».

Où faire son faire-part ?

Pour choisir le bon prestataire, il faut être patient et réaliser quelques essais auparavant pour être certains de la qualité du rendu final. Le faire-part est un précieux document à prendre en considération. De nombreux modèles de faire-part de mariage existent sur le marché. Vous pourrez découvrir des exemples de faire-part sur Internet et trouver l’inspiration qu’il vous manque pour illustrer votre mariage.
Les invitations pour le mariage ne s’organisent pas la veille pour le lendemain. N’hésitez pas à faire plusieurs essais pour être satisfaits par le rendu final et trouver celui qui vous procure une émotion. Les invités pourront vous identifier à travers ce document, et c’est le signe d’un mariage heureux à venir.