Traitement plasma et traitement corona : différences, avantages, inconvénients

Accueil » Vie pratique
traitement surface

À l’heure actuelle, peu nombreux sont ceux qui savent faire la différence entre le traitement plasma et le traitement corona, alors que ce sont deux technologies différentes. Certains ne savent probablement même pas du tout de quoi il en retourne. Voici donc un simple comparatif de ces 2 techniques, leurs différences, ainsi que leurs points forts et leurs inconvénients.

Le traitement corona en bref

Le traitement corona est une technologie qui permet d’optimiser les surfaces sur lesquelles doivent être collés des films plastiques. On l’utilise notamment dans l’imprimerie ou l’industrie graphique dans lesquelles sont collés sur de grandes largeurs et à grande vitesse, de l’ordre de plusieurs centaines de mètres par minute, des films plastiques. Le but est de réduire d’une manière conséquente l’usage d’encre et de colle, de même pour l’émission de polluants de surface comme les poussières ou les résidus persistants sur les rebords. On en obtient une meilleure adhésion des matériaux utilisés ainsi que de meilleurs résultats. On s’en sert également pour le nettoyage des surfaces de matériaux non conducteurs comme le bois, le verre, le plastique ou le textile.

Quid du traitement plasma

Quant au traitement plasma, il sert pour le nettoyage de petites surfaces afin de les rendre lisses et propres, débarrassées de toutes sortes de résidus et poussières. Si à l’instar de la précédente technique, il permet d’optimiser la zone traitée, cette technologie se sert cependant d’injection de gaz et d’air comprimé pour y arriver. Elle permet d’y enlever toutes les saletés persistantes, car elle fonctionne de manière très précise et fine. On distingue ainsi le traitement de plasma sous vide et celui sous pression atmosphérique. Grâce au premier, la pose de filets et la mise en œuvre de l’opération de collage deviennent plus faciles. Avec le second, il est plus aisé de traiter les types de pièces géométriques afin d’y enlever toutes sortes d’impuretés. 

Les avantages de chacun

Grâce à son faible coût, le traitement corona est plébiscité dans le traitement des films à basse ou moyenne valeur ajoutée. On s’en sert notamment pour optimiser les grandes surfaces, larges et longues de plusieurs centaines de mètres, et ce, à grande vitesse. En améliorant la qualité d’adhésion de la surface traitée, il permet de réduire la consommation d’encre et de colle, la raison pour laquelle les arts graphiques l’affectionnent particulièrement.

Le traitement plasma, lui, permet de traiter les surfaces plus réduites en améliorant leur qualité d’adhésion, surtout si on se sert de l’injection d’un gaz autre que l’air comprimé. En effet, avec cette méthode, il est possible d’utiliser d’autres fonctionnalités impossibles à réaliser si on opte pour le traitement sous air comprimé. On en obtient un nettoyage fin, voire ultrafin, pour un collage de haute qualité.

Leurs inconvénients

Comme la technologie corona a toutefois ses limites, il est progressivement supplanté par le traitement plasma. En effet, celui-ci peut donner des résultats inhomogènes et altérer les surfaces en engendrant des traces de traitement ou des points d’impact. On ne peut pas encore traiter des matériaux conducteurs sans y adapter les électrodes. La présence de haute tension à l’air libre risque aussi de provoquer un rayonnement électromagnétique.

Dans la même catégorie