Voulez-vous devenir professionnel en montage vidéo ? Avant de vous lancer, sachez que les tâches qui vous attendent ne sont pas faciles. Vous devez travailler sérieusement et rigoureusement pour réussir. Voici quelques guides pour vous aider si vous êtes débutant.

Montage vidéo : il faut de l’art et du professionnalisme

Si vous êtes débutant en montage vidéo, soyez sérieux et réceptif dans votre apprentissage. Cette activité n’est pas facile. Elle constitue une des principales bases de la communication audiovisuelle. Votre sens du professionnalisme et votre rigueur sont donc nécessaires sur cette lancée. Au début, vous êtes peut-être tenté de penser que cette voie est impénétrable. Si c’est le cas, soyez déterminé et prêt à tout apprendre pour franchir la barrière.

En général, le montage vidéo se déroule en quatre étapes claires : sélectionner, modifier, traiter et assembler. Ces interventions se basent sur votre art d’agencer les différentes séquences de votre vidéo. Elles doivent aboutir à un ensemble continu et cohérent.

Les étapes à faire avant de réaliser un montage vidéo

Il existe plusieurs étapes à suivre avant de procéder au montage vidéo proprement dit. La création en fait partie. Elle constitue la base de la qualité de votre produit. Faites-la donc sérieusement. Efforcez-vous d’avoir différents angles de vues sur votre rendu final. Cette tâche dépend totalement de votre curiosité et votre sens de la créativité. Pour ce faire, dressez un story-board sur lequel vous dessinez vos plans.

Ensuite, le tournage demande de la maitrise et des techniques de prise d’images. Cela est fondé sur la règle des tiers et de la ligne de 180 °. À noter que la règle des tiers concerne l’emplacement des personnages ou des objets importants sur des lignes imaginaires. Divisez l’image en plusieurs parties égales. Placez ces lignes aux tiers verticaux et horizontaux. Les professionnels dans ce domaine les dénomment « lignes de force ». Leurs points d’intersection s’appellent « points forts ».

Les règles de 180 ° consistent à respecter la ligne de regard entre deux personnages. Vous ne devez donc pas la franchir pour garder l’harmonie de vos plans.

Le tournage étant effectué, il est temps de derusher vos fichiers bruts. Pour ce faire, sélectionnez vos séquences filmées. Enregistrez aussi votre projet de montage avant de vous attaquer au vif du travail. Enfin, choisissez le logiciel qui vous convient le mieux : Movavi (un clic suffit pour le télécharger), Final Cut Pro, Final Cut Express, Adobe Première, etc. Terminez cette étape en important les vidéos et les sons dans votre logiciel.

Techniques de base de montage vidéo pour les débutants

Vous allez maintenant vous attaquer au montage proprement dit. Commencez par mettre vos vidéos sur votre timeline. Agissez dans les règles de l’art. Passez d’un plan à un autre à l’aide des transitions adaptées aux contextes des scènes. Pour harmoniser vos plans, vous avez besoin de les couper avec l’outil Cutter ou Blade. Par la suite, vous êtes libre d’ajouter des effets sonores ou vidéos selon votre goût. Cependant, il ne faut pas abuser de cette fonctionnalité au risque de perdre la pertinence et le côté artistique de votre travail.