Malgré son importance, l’examen du Code de la route effraie beaucoup de personnes aujourd’hui. Pourtant, il est possible d’obtenir aisément et rapidement ce précieux sésame qui permet de passer le test pratique du permis de conduire. Voulez-vous savoir comment ? Lisez cet article pour découvrir des astuces pratiques.

Un entraînement régulier et structuré, gage de l’obtention rapide du Code

Le Code de la route, c’est d’abord un examen. Pour le réussir, il faut donc apprendre et réviser ses leçons. Ensuite, avec une bonne maîtrise de vos cours, il est important de vous entraîner régulièrement. En réalité, les révisions à l’examen du Code de la route vous permettent d’identifier vos faiblesses et de les travailler au fur à mesure. Ainsi, à des heures précises et de façon assidue, vous devez vous exercer.

Faites des tests en respectant les conditions réelles de l’examen : durée et score. Pour une bonne assimilation pendant les révisions, alternez entre les supports écrits et vidéo. Par ailleurs, vos exercices doivent porter sur des tests thématiques et aléatoires.

Bien s’organiser et éviter le stress

Il est vrai que les révisions sont importantes, mais il faut y aller avec méthode. Vos séances d’entraînement doivent donc s’adapter à votre style de vie (professionnel et privé). En fonction de leurs facultés de mémorisation, certaines personnes peuvent opter pour un apprentissage par cœur ou des fiches pour assimiler des contenus. Un planning de révision thématique peut s’avérer aussi très efficace.

Durant la préparation d’un examen, le stress ne fera qu’altérer vos facultés de concentration et réduire vos performances. Restez donc serein et concentrez-vous sur votre objectif.

De plus, renseignez-vous sur le déroulement de l’examen. Vous devez savoir que le Code, c’est 40 questions en 30 minutes, donc 20 secondes par question. Et vous ne devez pas faire plus de 5 fautes.

Les démarches administratives pour l’obtention du Code de la route

Vous savez désormais ce qu’il faut pour passer d’un seul coup le Code de la route. Êtes-vous prêts à vous engager ? Voici l’essentiel à savoir.

Si vous passez par une auto-école, cette dernière prendra en charge toutes les démarches pour vous. Vous n’aurez qu’à fournir les documents demandés et à payer la prestation. Pour une inscription en candidat libre, il faut tout d’abord demander un numéro NEPH sur le site de l’ANTS. Pour cela, vous devez créer un compte sur la plateforme. Les pièces suivantes vous seront demandées en format numérique (PDF ou JPG) :

  • Pièce d’identité
  • Photo d’identité
  • Justificatif de domicile
  • Attestation de recensement…

Ensuite, il suffit de réserver votre session d’examen en ligne en choisissant un centre de composition agréé ainsi que la date et l’heure qui vous conviennent. Ensuite, réglez les frais de présentation fixés par le gouvernement, qui s’élèvent à 30 euros TTC. Votre convocation vous sera envoyée par mail sous 2 jours au plus.

Assurez-vous d’avoir au moins 15 ans avant de vous présenter. Et munissez-vous de votre pièce d’identité en cours de validité le jour de l’examen.

Que retenir ? L’examen du Code de la route a pour objectif de vérifier vos connaissances théoriques en matière de conduite. Pour l’obtenir rapidement, il vous faut une préparation stratégique et un planning de révision régulier et méthodique. Une bonne gestion du stress est aussi nécessaire. À cette étape, n’oubliez pas les démarches d’inscription à l’examen, notamment si vous souhaitez vous présenter en candidat libre. Alors, à vous de jouer !