Le sempiternel défi annuel approche à grands pas : celui de dénicher un cadeau de Noël qui ne manquera pas de plaire à son destinataire. Pour mettre la barre haute cette année, pourquoi ne pas se pencher sur un article high-tech ? Maintenant que la technologie fait partie intégrante de notre quotidien, son heureux destinataire aura forcément des étoiles dans les yeux en ouvrant son paquet le jour J. Parmi les idées de cadeaux high-tech parfaits pour Noël, nous vous en disons plus sur la tablette graphique.

Tablette graphique : de quoi parle-t-on exactement ?

Bien qu’une tablette graphique porte le même nom que ses cousines tactiles et qu’elle ait une apparence très proche de ces dernières, son utilisation est radicalement différente. Très prisée par les infographistes, photographes retoucheurs et dessinateurs, un tel dispositif est conçu spécialement pour éviter l’usage de la souris dans bien des logiciels de graphisme tels que :

  • Les logiciels de retouche et montage photographique,
  • Les logiciels de dessin numérique,
  • Les logiciels de modélisation 3D
  • Les logiciels de traitement de texte,
  • Les logiciels de présentation…

Elle peut de surcroît être utilisée pour signer numériquement un document, ou encore pour une partie de jeux vidéo. Quoi qu’il en soit, une tablette graphique comporte une surface tactile s’apparentant au touchpad d’un ordinateur portable ainsi qu’un stylet. Dans tous les cas, son principe de fonctionnement s’avère relativement simple : on place le stylet sur la surface de la tablette, puis, le curseur qui s’affiche sur l’écran suivra votre mouvement.

Force est donc de constater qu’utiliser une tablette graphique, c’est profiter d’un outil d’une précision redoutable à l’aide duquel on peut réaliser des tracés se rapprochant parfaitement de ceux réalisés à la main. Tournez-vous vers des spécialistes de la vente d’appareils high-tech pour être conseillé au mieux. L’outil se veut aussi très flexible : il permet à son utilisateur de dessiner, de colorier, d’écrire à la main ou encore de créer des animations… La prise en main d’un tel dispositif est la même qu’un crayon. D’ailleurs, elle ne se destine pas qu’aux professionnels. Les débutants souhaitant apprendre à dessiner et progresser y trouveront leur bonheur. Voilà pourquoi la tablette tactile constitue un cadeau idéal pour Noël pour peu que le destinataire s’intéresse au dessin.

Quel modèle de tablette graphique offrir pour Noël ?

À l’instar des autres outils high-tech, les tablettes graphiques évoluent au rythme de la technologie, mais aussi des besoins des utilisateurs. Aujourd’hui, elles englobent un large panel de modèles qui se destinent à tous niveaux de pratique, de la retouche photographique au dessin digital en passant par la création d’animation, le photomontage… On distingue toutefois deux types de tablettes tactiles.

Les tablettes graphiques sans écran (tablettes graphiques classiques)

Ces tablettes classiques se présentent sous la forme d’une dalle en plastique opaque et disposent d’une surface sensible au mouvement ainsi qu’à la pression. En utilisant le stylet fourni, on peut prendre le contrôle du curseur. Étant donné que ces dispositifs n’intègrent pas d’écran, ils ne peuvent pas fonctionner de façon autonome et les tracés réalisés par leur biais ne peuvent se voir que sur un moniteur. Notons par ailleurs que certaines tablettes graphiques sans écran se branchent à l’ordinateur par le biais d’un câble USB ou via une connexion Bluetooth ou Wi-Fi. Dans tous les cas, leur point fort réside principalement dans leurs coûts et dans le fait qu’elles sont légères et peu encombrantes. Cependant, leur utilisateur va devoir s’habituer à tracer sans regarder ses mains.

Une tablette graphique traditionnelle est le cadeau idéal pour les étudiants ou les débutants en dessin numérique, en animation, en design… En revanche, du fait de la sensibilité qui n’est pas encore assez perfectionnée, elle ne convient pas aux dessins très minutieux.

Les tablettes graphiques avec écran

Ce sont en effet des versions améliorées de leurs homologues sans écran. Elles sont caractérisées par leur écran intégré en lieu et place de la surface opaque que l’on trouve sur les tablettes classiques et qui se révèle sensible à la pression du stylet. Ces appareils permettent à leur utilisateur de travailler en regardant leur main. Leur utilisation est donc plus naturelle et intuitive. À cela s’ajoutent leur sensibilité et leur précision pouvant traduire parfaitement les mouvements naturels de la main. Opter pour des tablettes graphiques avec écran intégré, c’est aussi profiter d’un meilleur confort d’utilisation et se permettre de réaliser des œuvres qui requièrent plus de minutie, tels que les dessins de tatouage, de type gravure…

Soulignons que la transmission des tracés vers l’écran d’un ordinateur se fait instantanément par le biais d’une connexion USB, Bluetooth, Wi-Fi, HDMI, DVI ou VGA. Un calibrage est en l’occurrence requis afin de bénéficier d’une résolution identique sur les deux écrans.

Tactiles ou non, les tablettes graphiques avec écran sont plus coûteuses mais elles feront le bonheur des débutants comme les professionnels. Pour ce qui est des modèles tactiles, ils conviennent parfaitement à toute personne qui ne dispose pas d’un ordinateur puissant pour dessiner ou qui est souvent en déplacement.

Sur quels critères choisir une tablette graphique ?

Une fois que l’on aura défini le type de tablette graphique que l’on souhaite offrir à l’un de ses proches à Noël, il convient de choisir la bonne taille. Tout ce qui nous intéresse ici est bien sûr la dimension de la zone de dessin et non celle du dispositif lui-même. On doit dans ce cas veiller à ce que la surface utilisable soit suffisamment grande et soit proportionnelle à la taille de l’écran sur lequel seront retranscrits les traits dessinés à l’aide du stylet. En général, la taille de cette zone de dessin va d’un format A6 à un format A3. Mais plus elle est conséquente, plus la tablette est onéreuse.

Le degré de sensibilité tactile est aussi un critère sur lequel on ne doit pas faire l’impasse. Celui-ci correspond au niveau de pression de la surface utilisable. Autrement dit, il définit la pression que l’on va devoir exercer pour jouer sur l’intensité des couleurs et l’épaisseur des traits. Si la tablette se destine à un professionnel, ce degré de sensibilité doit osciller entre 2048 et 8192. A contrario, pour un débutant ou un enfant, un niveau de pression de 512 est largement suffisant. Quant à la résolution du stylet, celle-ci doit avoisiner 5080 LPI si la tablette est dédiée à un usage professionnel et 1000 LPI pour un usage de loisir.