La politique énergétique française est basée sur une approche mix dynamique. Elle combine plusieurs sources d’énergies complémentaires. On y retrouve non seulement les énergies fossiles et nucléaires, mais aussi les énergies renouvelables qui constituent les sources les plus adaptées aux enjeux climatiques actuels. Quelles sont les énergies produites en France ? Quelles sont celles, qui sont consommées ? Quelle est la consommation d’électricité en France ? Quels sont les prix ? Nos explications !

Les énergies produites en France

Le secteur énergétique en France comprend la production locale et l’importation d’énergie primaire qui s’élève respectivement à 50,9 % et à 49,1 % ces dernières années. Il est important de savoir que l’énergie importée est transformée en une énergie finale avant d’être consommée. Selon les statistiques officielles de 2019, les énergies fossiles sont les plus produites en France. Elles représentent près de 70 % de la production énergétique totale et sont particulièrement utilisées pour les transports. Les énergies renouvelables représentent 13 % de la production énergétique nationale. L’énergie solaire pourvoit 8,7 milliards de kWh. Le secteur nucléaire produit 17 % de l’énergie consommée en France. La production totale d’électricité en 2019 s’est élevée à 537,7 TWh, soit une baisse de 2 % par rapport à la production de l’année 2018.

Le secteur nucléaire est le gros pourvoyeur d’énergie électrique. Elle représente 70,6 % de la production totale pendant que les centrales hydrauliques contribuent seulement à hauteur de 11,2 %. Les autres secteurs ne sont pas en reste même si leur apport est très faible. Les centrales thermiques classiques apporte une part de 7,9 %. L’énergie solaire représente 2,2 % pendant que les bioénergies occupent 1,8 %. Quant au parc éolien français, il produit, 24 milliards de kWh, ce qui est équivaut à 4,5 % de la production d’électricité française. Pour aller plus loin, ce fournisseur électricité donne assez de détails sur les énergies produites en France.

Les énergies consommées

La France consomme plusieurs sources d’énergies. Les principales énergies qu’elle exploite sont celles fossiles, c’est-à-dire le pétrole, le charbon et le gaz. On retrouve l’électricité nucléaire au second plan, puis les énergies renouvelables au dernier plan. Selon le Ministère de la Transition Écologique, la consommation des énergies combustibles fossiles s’élève à 69.9 % dont 44.3 % de pétrole, 21.9 % de gaz naturel et 2.6 % de charbon. L’électricité d’origine nucléaire représente 17 % de la consommation nationale. Quant aux énergies renouvelables, elles représentent 13.9 %. En détail, la consommation de biomasse et de déchets, qui produisent soit de la chaleur (bois) soit de l’électricité ou du gaz (biomasse et déchets) s’élève à 9.7 %. Les barrages, c’est-à-dire l’hydro-électricité apportent une part de 2.4 %. L’électricité d’origine éolienne est de 1.1 % alors que l’énergie solaire (électricité photovoltaïque et solaire thermique) consommée est 0.4 %.

La consommation d’électricité

L’électricité représente 24,3 % de la consommation finale d’énergie en France. Cette consommation se répartit en trois grandes catégories. La Grande industrie consomme 17 %, suivis par les Résidentiels 36 % et enfin les Entreprises et Professionnels 47 %. En 2019, 9,1 % de l’énergie électrique consommée provient des centrales thermiques fossiles, 20,3 % de sources d’énergies renouvelables (production hydroélectrique) et 70,6 % du nucléaire. Il faut noter que la France a la plus grande thermosensibilité (la consommation la plus élevée lorsqu’il fait plus froid.) en Europe. Cela s’explique par l’électricité bon marché fournit par le parc de réacteurs nucléaires et le développement élevé du chauffage électrique, comparativement autres pays de l’Europe. Il faut noter que la France est le 2e pays au monde producteur d’énergie nucléaire après les États-Unis.