L’ostéopathie est l’une des thérapies manuelles les plus utilisées et à laquelle un bon nombre de Français ont recours pour prévenir et traiter certains troubles fonctionnels. Enfant, bébé, jeune et adulte peuvent y avoir recours pour être soulagé au moyen de la manipulation du système musculo-squelettique. Découvrez ici l’essentiel à savoir sur ce métier.

L’ostéopathie : qu’est-ce que c’est ?

L’ostéopathie est une technique de prise en charge exclusivement manuelle visant à redonner une mobilité aux différents tissus, organes et articulations. Elle ne peut donc être pratiquée que par un spécialiste. Si vous êtes dans la circonscription du Rhône, vous pouvez facilement trouver un ostéopathe à Villeurbanne. Seul cet expert est capable de vous faire profiter des multiples bienfaits de cette science.

L’ostéopathie représente une option particulièrement intéressante dans le traitement des douleurs musculo-squelettiques. Elle est d’ailleurs reconnue pour sa grande capacité de soulagement des douleurs aussi bien aiguës que chroniques. Elle agit également sur les troubles digestifs, neurologiques, oto-rhino laryngologiques, cardio-vasculaires ou encore génito-urinaires.

Origine de l’ostéopathie

L’ostéopathie a été mise au point vers la fin du XIVe siècle par le médecin chirurgien américain Andrew Taylor Still qui, en observant la pratique des rebouteux, comprit l’importance de la physiologie dans la prévention des affections secondaires liées à des perturbations mécaniques ou à des lésions ostéopathiques et dans le maintien d’un bon état de santé.

Les principes de l’ostéopathie

L’ostéopathie est une pratique basée essentiellement sur trois principes fondamentaux.

La physiologie humaine

Le corps humain représente une unité fonctionnelle regroupant diverses structures. À chaque structure correspond une fonction spécifique donnée. Ainsi, l’appareil respiratoire est considéré comme une structure et la respiration comme une fonction. Le système ostéo-musculaire est, quant à elle, d’une grande importance, car il constitue le support des autres parties du corps, sa mobilité étant indispensable au bon fonctionnement du reste de l’organisme.

La notion d’unité et d’interrelation

Ce principe stipule que les différentes parties du corps sont reliées et qu’il existe également une relation entre la structure et la fonction d’un organe. Ainsi, une partie du corps ne peut fonctionner normalement que si sa configuration interne est conforme à la norme.

L’autorégulation

L’organisme humain est doté de capacités d’adaptation, de défense et de réparation en cas de dérèglement de sa fonction. Il s’agira alors, pour l’ostéopathe, de stimuler cette capacité d’auto guérison pour un rétablissement plus rapide. Il détermine la cause de l’affection et tente de lever l’obstacle.

Ces différents principes permettent de conclure que l’ostéopathe ne fait pas que soigner le symptôme, mais il considère le malade dans sa globalité. Il tente de retrouver l’étiologie des tensions et des limitations de la mobilité des tissus. Ceci nécessite une véritable connaissance des structures du corps humain, un sens pointilleux de l’inspection et une extrême finesse à la palpation.

Pourquoi consulter un ostéopathe ?

L’ostéopathie est à la fois une méthode thérapeutique et une méthode préventive de nombreux troubles.

Troubles du système musculo-squelettique

C’est le plus fréquent des motifs de recours à l’ostéopathie et le mal de dos en prend une grande partie, la lombalgie en particulier. Plusieurs études ont montré qu’elle serait plus efficace à court et à moyen terme que les traitements classiques.

Plusieurs autres affections telles que les entorses, les blessures sportives, les douleurs pariétales, les scolioses, les tendinites, la fasciste plantaire, l’épine plantaire, le syndrome du canal carpien peuvent également justifier la consultation chez un ostéopathe.

Troubles circulatoires

Il s’agit des congestions veineuses, de la maladie hémorroïdaire, des palpitations, pour ne citer que ceux-là.

Troubles digestifs

À savoir la constipation, les flatulences, les pathologies hépatobiliaires, les ulcères gastro-duodénaux, etc.

Troubles de la sphère ORL et autres troubles

L’asthme, les sinusites, les rhinites, les vertiges et le bourdonnement d’oreilles peuvent être soulagés par les techniques d’ostéopathie. Certaines dysfonctions gynécologiques et urinaires de même que les états dépressifs et d’anxiété peuvent aussi être traités par l’ostéopathie.

Ostéopathie en prévention

L’ostéopathie pourrait régler certains troubles fonctionnels de la grossesse tels que les lombalgies, les problèmes de digestion et même la dystocie pendant l’accouchement (en vérifiant la mobilité du bassin et de l’axe vertébral).

Comment se déroule la consultation

La consultation dure environ 45 à 60 minutes. Elle commence par l’interrogatoire du malade afin de recueillir des informations générales (état civil, antécédent, mode de vie…). L’ostéopathe va ensuite procéder à des tests manuels (palpation des tissus et articulation) pour rechercher les dysfonctionnements qui requièrent une intervention. Tout ceci lui permet d’établir un diagnostic pour lequel il aura recours à des techniques adaptées :

  • Techniques structurelles : ce sont des manœuvres permettant de corriger un dysfonctionnement dans les limites de la normale ;
  • Techniques myotensives : le praticien demande dans ce cas l’adhésion du patient pour effectuer des manœuvres de relâchement et de contraction musculaires ;
  • Techniques fonctionnelles : il s’agit des manœuvres à peine perceptibles visant à soigner des troubles simples comme le torticolis ;
  • Techniques cranio-sacrées : elles déterminent la qualité et la quantité des mouvements rythmiques liés à la biodynamique de l’occiput, de la base du crâne et du sacrum ;

Êtes-vous intéressés par le métier d’ostéopathe ?

Pour exercer en tant qu’Ostéopathe, il est impératif d’être nantie d’un diplôme d’ostéopathe après 5 années d’études obligatoires réparties en 4 860 heures de formation dans 7 grands domaines d’enseignements et 1 500 heures de pratique.

===

Article sponsorisé